U4.Jules par Carole Trébor

U4 Jules de Carole Trébor

U4 Jules de Carole Trébor

Auteur : Carole Trébor
Editions : Syros-Nathan
Pages : 382 pages
Ma note : 15/20

—-

J’étais très curieuse de découvrir et lire l’un des 4 tomes de la série U4, annoncé comme LE phénomène littéraire de la rentrée 2015. J’attendais donc impatiemment le 27/08/2015, jour de sortie officielle de ces 4 romans auprès du grand public. Mon choix s’est porté sur l’histoire de Jules un peu par hasard. Disons qu’il fallait bien faire un choix parmi les 4 bouquins. Et si j’avais pu, je les aurais tous acheté d’un coup. Mais avant d’aller plus loin, je voudrais vous présenter la dynamique U4.

U4, c’est quoi ?

U4 est une saga young adult publiée par les deux maisons d’éditions Syros et Nathan. Sa particularité ? Elle a été écrite par 4 auteurs français (Florence Hinckel, Carole Trébor, Yves Grevet, Vincent Villeminot) qui se sont lancés le défi de raconter une histoire commune à travers 4 personnages différents. Ce sont donc 4 livres qui ont été écrits et qui présentent l’histoire d’un univers post-apocalyptique à travers 4 points de vue différents : celui de Koridwen, de Stephane, de Yannis et de Jules. Dans ce monde où le filovirus U4 a ravagé 90% de la population mondiale, seuls les adolescents de 15 à 18 ans ont survécu ainsi qu’une poignée d’adultes protégés par des combinaisons anti-bactériologiques. Parmi ces ados, on retrouve nos 4 héros qui ont ce point commun : ils ont tous joué à « Warriors of Time », un célèbre jeu vidéo sur Internet, et ils font tous partis des Experts du jeu. Suite à un dernier message de Khronos, maître du jeu et du temps, où il affirme connaître un moyen de revenir dans le passé et empêcher ainsi la propagation du virus, ils décident de se rendre à un rendez-vous de la dernière chance le 24 décembre à Paris.

Résumé de la 4ème de couv :

« Je m’appelle Jules. Je vis à Paris. La ville que j’observe du haut de mon cinquième étage n’est plus la mienne. J’ai recueilli une petite fille, elle s’appelle Alicia, je ne sais pas quel âge elle a ni pourquoi elle a survécu. C’est pour elle que j’irai au rendez-vous. Parce q’il nous reste peut-être une dernière chance de sauver le monde ».

Mon avis :

Dans ce livre, nous découvrons les évènements à travers les yeux de Jules. Le récit est écrit à la première personne, ce qui nous plonge directement dans l’histoire en ressentant et vivant les mêmes choses que le héros. Cela fait maintenant 10 jours que le filovirus méningé U4 fait ses ravages. Jules reste enfermé dans l’appartement de ses parents boulevard Saint-Michel à Paris. N’ayant pas de nouvelles de leur part, il se retrouve seul. Commençant à manquer de vivres, il décide enfin de sortir de chez lui pour une expédition « recherche de nourritures ». Geek dans l’âme, il se met en mode « Spider Snake » (son avatar sur WOT) pour surmonter l’effroyable réalité : à savoir la vision de cadavres partout étalés dans tous les coins de la ville. C’est alors qu’il découvre Alicia dans l’un des appartements de son immeuble, petite fille de 7 ans, seule survivante de cet âge-là. Il la prend sous son aile, et décide alors de rejoindre un groupe d’amis de son ancien collège pour vivre en communauté avec eux. Mais pour survivre dans cet univers post-apocalyptique, Jules va devoir faire des choix et prendre des décisions qui vont le changer à tout jamais.

A la lecture des autres commentaires vus sur Internet, j’ai l’impression que U4.Jules est le seul tome basé en grande partie sur la psychologie des personnages. L’auteure s’est focalisée sur le ressenti de Jules et a développé à travers lui des réflexions sur la nature humaine, l’espoir, l’amour, l’amitié, le devoir et le partage mais aussi la montée de la violence dans un univers ravagé. A côté de tout ce désordre, Jules fait office d’ancre. C’est un personnage posé et très attachant, courageux, même si j’ai parfois eu envie de lui secouer les plumes ! On le voit évoluer et grandir à travers les différents obstacles qui se dressent sur sa route. Par ailleurs, le personnage d’Alicia est une bouffée d’air frais dans ce roman à l’ambiance pesante. J’ai beaucoup aimé les liens que Jules noue avec elle. Ils vont beaucoup s’apporter mutuellement et se soutenir l’un et l’autre dans les épreuves.

J’ai cependant regretté que l’action ne soit pas plus présente car ce tome est essentiellement basé sur la vie en communauté et les liens qui s’établissent dans un groupe d’amis. J’ai trouvé dommage d’attendre le dernier tiers du livre pour voir les choses vraiment bouger. C’est à dire quand les 4 héros sont réunis à Paris. Jules fait la connaissance de Koridwen (dès la deuxième partie du livre) puis de Stéphane et Yannis dans cette troisième partie. Leur rencontre est assez spéciale d’ailleurs ! A partir de là, les révélations s’enchainent et la tension monte de plus en plus suivant le fil chronologique de l’histoire. De plus, l’auteure a su piquer ma curiosité sur les 3 autres héros. Qui sont-ils vraiment ? Quelle est leur histoire ? Que leur arrive-t-il à la fin ?

Je ne connaissais pas Carole Trébor, et j’ai ainsi découvert sa plume. J’ai bien apprécié son style d’écriture fluide, avec des tournures de phrases assez simples adapté au genre Young Adult. Mais je ressors de cette lecture frustrée et déçue par la fin du récit. Disons qu’après tout ce tapage médiatique, je m’attendais à quelque chose de plus sensationnel au niveau du dénouement final (un peu comme dans les livres de Guillaume Musso). Mais cela n’a pas été le cas. La fin fut assez brutale, sans réelles explications sur le devenir de la population restante, et j’avoue que j’ai encore en tête quelques questions sans réponse. Je me suis dit : « ah non, l’histoire ne peut pas finir comme çà ! ». Pour le coup, je pense lire un peu plus tard U4.Koridwen pour essayer d’avoir d’autres éléments de réponses, et surtout découvrir un autre final.

D’autres points m’ont également géné dans ce livre, comme le fait que des militaires tuent des enfants alors qu’ils sont le devenir de la planète, ou encore voir des ados qui manient des armes comme des soldats hyper entrainés. Je pense que l’univers créé par les 4 auteurs auraient dû être plus réfléchi, même si je ne doute pas un seul instant de l’énorme travail qu’il y a certainement dû avoir derrière ce projet. Cela reste une oeuvre originale et qui mérite d’être connue !

Pour conclure cette chronique, je dirai que c’est une lecture que j’ai bien aimé même si je pense que ma déception finale est d’autant plus grande que j’attendais cette sortie littéraire depuis un très long moment. L’auteure a su piquer ma curiosité en abordant les 3 autres personnages, et pour le coup j’ai vraiment envie de les connaître et de découvrir leur histoire personnelle. Si vous êtes amateur de science-fiction – ou comment survivre dans un univers post-apocalyptique – , vous allez beaucoup aimé cette saga !
purplaisirdelire

Publicités

Une réflexion sur “U4.Jules par Carole Trébor

  1. Je commence tout juste ce tome et pour l’instant je préfère Jules à Koridwen. Même si celui là était plus riche en action, je l’ai trouvée froide et égoïste pas du tout crédible, alors que Jules me parait humain et naturel. Je verrais bien au fur et à mesure de ma lecture si j’aime toujours autant 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s