Laurette… et les p’tits bonheurs de la vie de Christy Saubesty

LauretteAuteur : Christy Saubesty
Edition : Rebelle éditions
Pages : lu en Ebook (soit environ 236 pages)

Ma note : 16/20

Résumé de l’éditeur :
Laurette est pleine de vie, rigolote et un brin excentrique. Pour elle, passer de conseillère en cosmétiques à pharmacienne, c’est du tout cuit. On cherche une nounou ? Elle est partante aussi. Mais qui dit nounou, dit petits diablotins, et Laurette est loin d’imaginer que les enfants ne seront pas les seuls à lui mettre les nerfs en pelote. Car si Simon Ferry est certes un papa célibataire un peu dépassé, il incarne surtout exactement son idéal masculin.
Seul hic : Laurette n’est pas tout à fait standard, dans son genre.

Mon avis :
Je connaissais Christy Saubesty pour ses romances érotiques ou ses premiers écrits en Bit-Lit (saga Kolderick), mais pas dans la romance contemporaine. D’ailleurs je crois que c’est le seul livre qu’elle ait écrit dans ce genre. Mais franchement, le résultat est plutôt pas mal – sans prétention aucune – et peut sans aucun doute ravir les amateurs de chick-lit. 

Cette histoire est légère et rafraîchissante… peut-être un poil trop guimauve mais qui fait sourire et du bien au moral. Même si l’on se doute très rapidement de la fin (nota bene : « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » lol ), on se laisse facilement embarquer dans ce joli conte moderne.

Laurette travaille à la pharmacie de sa maman depuis qu’elle a quitté son ancien job de conseillère cosmétique suite à une altercation avec une cliente la jugeant sur son aspect physique. Parce que, oui, effectivement Laurette n’a pas une taille « standard » et est considérée comme « grosse ». Mais à vrai dire, cela ne la dérange pas. Elle assume plutôt bien ses rondeurs et sa gourmandise.  D’ailleurs ces qualités ne vont pas l’empêcher de répondre à une annonce de nounou lancée par le séduisant Simon Ferry, père célibataire de 3 enfants et passant régulièrement à la pharmacie de sa mère. La voilà donc se lancer dans une nouvelle vie qui va lui apporter plein de surprises !

Pour moi, les personnages sont le gros point positif de l’histoire. On s’attache très rapidement à Laurette, une jeune femme aux formes généreuses et un brin excentrique. Toujours souriante, elle déborde d’énergie et reste pleine de ressources. J’ai adoré la douceur qu’elle dégage et sa patience avec les 3 enfants – pas si diablotins que çà – qu’elle doit garder. Même confrontée à leurs bêtises, elle reste calme, ouverte et bienveillante. Simon Ferry, avec son petit côté papa moderne et super sexy, est lui aussi très touchant. Élevant seul ses 3 enfants (et oui, çà existe … du moins dans les histoires !), il reste un père attentionné mais avoue sans problème qu’il a besoin d’être secondé à la maison par une nounou. Divorcé depuis 4 ans, il essaye au mieux de s’en sortir malgré son travail. Sacha, Selivan et Sybille sont aussi des personnages très bien présentés. On s’attache très vite à eux en découvrant leur mal-être et leur tristesse envers une mère absente.

J’ai adoré voir l’évolution de Laurette dans ce cercle familial et voir ses sentiments évoluer à la fois pour les enfants et pour son patron. L’écriture de l’auteure est vraiment très fluide et Christy Saubesty a su doser avec justesse sentiments, humour et psychologie.

L’histoire aurait parfaitement pu être adaptée en téléfilm car c’est une jolie comédie romantique. Cette romance est parfaite pour une lecture détente… peut-être à lire l’été de préférence ?! Dans tous les cas, les amateurs du genre seront ravis.

purplaisirdelire

Publicités

Slow, Stage Dive tome 4 de Kylie Scott

Stage Dive, tome 4 Slow de Kylie Scott

Stage Dive, tome 4 Slow de Kylie Scott

Auteur : Kylie Scott
Editeur : JC Lattès
Collection : &moi
Pages : 295 pages
Ma note : 15/20

—-

Résumé :

Ben, le bassiste des Stage Dive, sait qu’il doit se tenir à distance de Lizzy, devenue la belle-sœur de son meilleur ami. La douce et sexy Lizzy, probablement la seule fille qui l’ait jamais fait craquer… Quant à elle, elle sait aussi très bien à qui elle a affaire : l’irrésistible rocker qui veut tout sauf s’engager avec quelqu’un.
Tous deux essaient donc de lutter contre cette attirance réciproque. C’était sans compter une nuit de folie à Las Vegas. Désormais, Lizzie et Ben sont liés par le plus fort des liens possibles…

Mon avis :

Comme toutes les fans de la série Stage Dive, il me tardait follement ce début de mois pour la sortie de Slow (tome 4). J’étais impatiente de découvrir enfin l’histoire de Lizzie et de Ben, le bassiste ô combien sexy du groupe. Mais au final, j’ai été très déçue de leur romance ainsi que du déroulé du roman.

Commençons d’ailleurs par ce dernier. Dès le début, l’auteure nous plonge directement dans le vif du sujet puis reviens 4 mois en arrière. Vu que Lizzy est la petite sœur d’Anne (héroïne de Play, tome 2), j’ai été très perturbée de revenir aux débuts de l’histoire d’Anne et Mal. J’essayais en permanence de vouloir replacer les éléments sans pouvoir m’introduire à fond dans CE roman. Puis de nouveau, saut en avant pour revenir au présent. Bien que l’auteure ait une plume vraiment agréable à lire, je n’ai pas apprécié ce fonctionnement. D’autant que dans le reste du roman, Kylie Scott introduit des sortes « d’avances rapides » sur le mode « échanges de textos » entre les deux personnages principaux. J’ai trouvé cette technique d’écriture très impersonnelle, ce qui, au final, ne m’a pas permis de m’accrocher aux personnages. J’ai toujours gardé une certaine distance avec eux.

Par conséquent, j’ai eu beaucoup de mal à trouver Lizzy et Ben attachants. J’ai trouvé qu’il manquait la petite étincelle entre eux pour faire de leur histoire quelque chose de touchant. Pourtant, les personnages avaient du potentiel. Dans Slow, Lizzy est une jeune étudiante qui se retrouve enceinte de Ben à la suite d’une seule nuit passée avec lui. Sachant très bien qu’il ne veut pas s’engager dans quelque chose de sérieux, elle garde pour elle sa grossesse jusqu’à la découverte brutale de son secret devant tous les membres du groupe. Comment Ben va réagir ? Et j’avoue que c’est là que le bât blesse… Car la réaction du bassiste ne va pas être tout à fait reluisante. Malgré sa « beaugossitude », j’ai été très déçue par Ben. Il ne m’a pas fait chaviré comme Jimmy, ou encore Mal. C’est dommage, car je pense qu’il ne manquait pas grand chose pour que la sauce prenne.

A part çà, je n’ai absolument rien à redire sur la plume de Kylie Scott. Une fois de plus, j’ai beaucoup aimé son style et son humour parfois piquant ! Il y a des répliques qui valent vraiment leur pesant d’or, où j’ai bien rigolé. Et Slow reste tout de même un livre qui se dévore très vite, même si au final je m’attendais à mieux.purplaisirdelire

 

Pour voir mes autres chroniques de la série, c’est par ici :
– Play, Stage Dive tome 2
– Sing, Stage Dive tome 3

 

 

Stage Dive, tome 3 Sing de Kylie Scott

Stage Dive, tome 3 Sing de Kylie Scott

Stage Dive, tome 3 Sing de Kylie Scott

Auteur : Kylie Scott
Editeur : JC Lattès
Collection : &moi
Pages : 331 pages

Ma note : 20/20

—-

Résumé :

Des boulots minables, Lena en a enchaîné pas mal. Mais ce n’est rien à côté de son travail d’assistante de Jimmy, le chanteur des Stage Dive. Après le scandale qui a mené le rocker en cure de désintoxication, il incombe à Lena de le maintenir sur le droit chemin. Saura-t-elle résister à son charme et garder leurs relations strictement professionnelles ?

Mon avis :

Déjà conquise par Play, j’ai été subjuguée par ce 3ème tome de la série Stage Dive. Kylie Scott est devenue pour moi une référence en matière de romance contemporaine. Et Sing est franchement un très joli coup de cœur !

coup_de_coeur

Voilà deux jours seulement que Lena travaille dans une maison de disques, et elle se fait déjà virer par son patron sous les yeux du groupe Stage Dive. Ne paraissant nullement impressionnée, son fort caractère intrigue les rock-stars qui lui proposent aussitôt un nouveau poste un peu spécial : devenir l’assistante personnelle et coach de sobriété de Jimmy Ferris, le chanteur des Stage Dive, l’une des plus grandes stars du rock. Son job ? S’assurer que Jimmy ne replonge pas dans la drogue et l’alcool alors que cela fait maintenant 6 mois qu’il n’a plus touché à rien. Deux mois plus tard, alors que ses relations avec le chanteur restaient strictement professionnelles, un événement particulier va entraîner Lena à voir Jimmy sous un autre jour. Ses sentiments vont alors changer et un lien tout particulier va commencer à naître entre-eux. Mais les rapports avec une rock-star ne sont pas tous les jours faciles, surtout quand celle-ci fait preuve d’un égoïsme incroyable. Alors quand l’attirance physique vient s’y rajouter, Lena n’est pas au bout de ses peines !

Kylie Scott a vraiment le don pour raconter des histoires modernes et retranscrire au plus juste les émotions des personnages. J’ai adoré découvrir l’histoire de Jimmy et Lena, un couple incroyable qui va apprendre à se connaitre et découvrir le meilleur en chacun d’eux. Ils sont tout simplement adorables. Jimmy est un personnage torturé, qui aime jouer un rôle, celui de la rock star capricieuse et égoïste. Mais au delà de cette carapace, on découvre un homme attentionné, courageux et prêt à tout pour défendre les gens qu’il aime. Lena va être sa thérapie, la seule personne à le comprendre réellement et à voir au-delà de ses apparences. Ce petit bout de femme, bien en chair et sexy en diable avec ses lunettes sur le nez, va l’aider tout simplement à guérir ses blessures profondes. Et c’est juste magnifique ! J’avoue qu’il y a même un moment où j’ai versé ma petite larme.

J’ai aussi beaucoup aimé l’importance que prennent les autres personnages du groupe dans l’histoire. Ils sont tous très présents et on ressent vraiment le fait qu’ils forment une véritable famille. J’ai adoré les répliques de Mal et sa manière de mettre à chaque fois les pieds dans la plat ! On passe par des moments vraiment hilarants. L’auteure a beaucoup d’humour et cela se ressent dans son texte. Il me tarde vraiment de lire la suite, l’histoire entre Lizzy (la petite soeur d’Anne) et de Ben, le bassiste du groupe. Quelques éléments sont introduits dans ce tome, et il me tarde de voir ce que leur couple va donner dans Slow (sortie prévue le 4 novembre en VF).

Pour conclure, je ne vous dirai qu’une seule chose : foncez !! L’histoire de Jimmy et Lena est vraiment belle et touchante. Toutes les émotions sont super bien dosées et l’auteure évite de tomber dans la niaiserie. Le style est enjoué et espiègle … bref tout ce qu’on adore dans cette série !

purplaisirdelire

Je rajoute ce livre à mon listing de livres pour le challenge
« 1000 bornes livresque ».

J’inscris ce livre pour ma lecture d’octobre dans le cadre du
Challenge « Les Filles de Mrs. Bennet » en cours sur Livraddict.

Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille

Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille

Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille

Auteur : Marie Vareille
Editeur : Charleston
Pages : 320 pages format broché

—-

Synopsis :

UN PACTE ENTRE COPINES, UN EXIL, UN NOUVEAU DÉPART…
JUSQU’OÙ IRONT-ELLES ?
LA COMÉDIE ROMANTIQUE DE L’ÉTÉ !


Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu’au bout des ongles, enchaîne les histoires d’amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.


De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu… Réussiront-elles à tenir leur engagement ?

Mon avis :

Je ne connaissais ni l’auteure, ni l’histoire. C’est en voyant une offre promo flash pour ebook sur Internet que je me suis décidée à acheter le bouquin au format numérique. Je n’avais pas prévu de lecture particulière pour le week-end. Donc je me suis dis : « Pourquoi pas ? ». Et pour rien au monde je n’ai regretté cet achat. J’ai eu un joli petit coup de cœur pour cette comédie romantique fraiche, hilarante et très contemporaine. Je l’ai dévoré en moins de 2 jours !

Nous suivons les aventures de deux amies, Chloé Lacombe et Constance Delahaye. Elles sont toutes les deux célibataires et se sont rencontrées à un club de lecture (leur passion commune). Constance est LA romantique par excellence, qui n’a pas couché avec un homme depuis plus de 2 ans. Fan de Jane Austen, elle attend que sonne à sa porte le Mr Darcy de ses rêves sans jamais le voir arriver. Peu sûre d’elle et très timide, elle est décidée à sortir de son No Sex Land, et va suivre des leçons de coaching pour apprendre à séduire les hommes. A contrario, Chloé est LA séductrice qui couche avec son ex-petit ami depuis 2 ans alors qu’il va se marrier sous peu avec une autre femme. Déprimée car toujours amoureuse, elle enchaine les histoires sans lendemain. Toutes les deux sont malheureuses, et vont donc finir par conclure un pacte ensemble afin de tenter d’améliorer leurs vies. Ce dernier va emmener Chloé à Marinzac en Gironde pour un séjour de 6 mois chez le tonton Gonz de Constance afin de prendre le temps d’écrire son premier roman, alors que Constance devra se trouver un plan d’un soir et sortir officiellement de son grand désert sexuel.

L’auteure, par son style d’écriture, a su rendre les deux héroïnes vraiment attachantes. On se surprend rapidement à se sentir proche d’elles, et on les accompagne nous-aussi dans leurs déboires sentimentaux. J’ai ri et j’ai pleuré en leur compagnie. Et même si ce genre de livre impose un « happy end », j’ai été réservée quant au dénouement final jusqu’à la dernière page. Je me suis même demandée si ce récit n’était pas une autobiographie de Marie Vareille.

Je pense que l’auteure a su me toucher car son histoire traite des thèmes très actuels : l’amour, le célibat à la trentaine, la famille éclatée, l’infidélité dans le couple, et bien sûr l’amitié sincère. Le lecteur s’y retrouve facilement et peut ainsi s’identifier aux nombreux personnages. De mon côté, j’ai beaucoup ri aux réparties de Charlotte (la meilleure amie de Chloé) quand elle parle de sa fille Sophie (qui a 4 ans) et aborde son rôle de maman.

Bref, vous l’aurez compris, c’est un roman que je vous conseille fortement. Cette comédie romantique digne de la « Chick Lit » est LA lecture à ne pas manquer cet été, une lecture qui fait du bien au moral !

Je voudrais adresser à Marie Vareille une mention spéciale pour ses remerciements à la fin du livre.
J’ai été très touchée qu’elle pense également à nous, lecteurs, pour nous dire tout simplement « merci ».

Alors à mon tour de vous dire « Merci » pour cette lecture très réussie !

coup_de_coeur

Play, tome 2 de la série Stage Dive

Play, tome 2 Stage Dive

Play, tome 2 Stage Dive

Auteur : Kylie Scott
Editeur : Jean-Claude Lattes
Collection : &moi
Pages : 296 pages

—-

Synopsis (4ème de couverture du livre) :
Anne a des problèmes d’argent. De gros problèmes. De son côté, Mal, le batteur des Stage Dive, aurait bien besoin d’une petite amie exemplaire pour redorer son image. Lorsqu’il propose à Anne de la payer pour jouer ce rôle, ils pensent avoir trouvé le parfait arrangement. Si seulement l’attraction entre eux n’était pas si forte…

Mon avis :
Commencer une série par le tome 2 ? Voilà que je viens de le faire avec Play de Kylie Scott. Et ce n’était vraiment pas volontaire ! Je me suis juste trompée de livre le jour où je l’ai acheté en librairie. Mais bon, malgré quelques réticences au départ, je me suis quand même lancée dans la lecture. Et quel délice ! Je me suis régalée tout au long de ces 296 pages !

L’histoire débute de cette manière. Anne Rollins vient de se faire plaquer par sa colocataire qui est partie comme une voleuse alors qu’elle lui devait beaucoup d’argent. Sous le choc et déprimée, elle se laisse entrainée le soir même par Lauren et Nate, ses voisins de palier, à une soirée privée qui est organisée en l’honneur de David et Ev (le couple du tome 1). C’est là qu’elle y rencontre Mal Ericson, le batteur du groupe de rock Stage Dive, dont elle est secrètement amoureuse depuis son adolescence. En cours de soirée, elle se laisse surprendre par Mal qui proclame à qui veut l’entendre qu’elle est sa nouvelle petite amie. Et lorsque le lendemain, celui-ci débarque et emménage chez elle, Anne pense à une grosse farce. Finalement, Mal conclue avec elle un petit arrangement : en restant à l’appart et en l’aidant à payer le loyer pour régler ses petits problèmes financiers, il souhaite en contrepartie qu’elle accepte de se faire passer pour sa petite amie. Mais leur colocation ne va pas être de tout repos !

Et c’est peu de le dire ! On ne va pas s’ennuyer avec Mal. Ce personnage m’a complètement séduite. Il est à la fois touchant, déjanté, extraverti, généreux, perspicace et un brin affabulateur. Il part dans tous les sens, ce qui va engendrer des situations très comiques et carrément hilarantes. Ses réparties valent vraiment leur pesant d’or ! J’accorde d’ailleurs une mention spéciale aux dialogues entre Mal et Anne car ils valent vraiment le détour. Kylie Scott a un humour décapant ! Par ailleurs, Mal va avoir sur Anne un effet « révélateur ». La « bonne poire de service » va apprendre à poser des limites. A ses côtés, elle va se sentir mieux et recommencer à sourire malgré ses blessures propres. Chacun à leur tour, ils vont s’apporter de la stabilité ainsi qu’un sentiment plus fort dont ils ont vraiment besoin l’un et l’autre. J’ai beaucoup aimé ce couple.
Dans Play, l’auteure fait aussi intervenir les autres membres du groupe de rock et les personnages gravitant autour. N’ayant pas lu le tome 1, j’ai découvert avec plaisir le couple David/Ev, ainsi que Jimmy et Ben. Quelques passages leur sont consacrés, et j’ai trouvé ces moments très sympa. On ressent vraiment un esprit de famille et de cohésion entre tous les personnages.

Kylie Scott a fait le choix d’écrire tout son récit à la première personne. L’action se déroule donc à travers les yeux d’Anne. A vrai dire, j’ai un peu regretté de ne pas avoir les ressentis de Mal. J’aurais bien aimé savoir ce qu’il pensait dans certaines circonstances : comme sa rencontre avec Anne, les révélations sur ses parents ou encore lors de sa confrontation avec Reece, le meilleur ami d’Anne. Mais bon, rien de très embêtant dans tout cela. Cela ne m’a pas empêché de rentrer très facilement dans l’histoire. D’ailleurs la lecture reste vraiment fluide et les pages défilent à toute vitesse ! Pour de la romance, je trouve que l’auteure a bien su gérer la part entre sexe et romance. Au final, je trouve que çà reste soft et léger. Bref, tout ce que l’on demande à de la romance contemporaine !

Pour conclure, je dirai que j’ai été agréablement surprise par l’univers des Stage Dive et de ses personnages attachants. J’ai eu des bons moments de fous rires en compagnie du couple Mal/Anne. Certes l‘intrigue n’est pas ce qui est le plus important dans ce roman, mais les situations et les échanges restent rafraichissants ! Si vous aimez les romances sans prise de tête, et les groupes de rock, alors foncez dessus. Quant à moi, je vais de ce pas me jeter sur la lecture du tome 1 !

Extraits :
« – Va lui demander son nom ! suggéra Ben.
– J’ai vraiment besoin de connaitre son nom ?
– Il parait que çà aide.
– Toi, peut-être, pouffa Mal. Moi c’est le mien que je crie pendant l’amour. »

« – Ca va. Quoique, j’ai un peu mal à la lèvre. Je ne suis pas fan des morsures. (Anne qui parle)
– Oui, j’ai cru comprendre quand tu m’as arraché une touffe de cheveux pour que j’arrête, dit-il en riant. (Mal qui parle)»

Ma note : 16/20