{CONCOURS BLOG ANNIVERSAIRE} Gagnant du lot n°02

Bonsoir à tous,

Je reviens ce soir pour vous annoncer le nom du gagnant qui remporte le second lot de ce concours assez spécial vu qu’il fête ma toute première bougie pour ce blog:) Alors sans attendre, je vous dévoile la personne tirée au sort pour ce second lot. Il s’agit de Gold Elie.

Gagnant Lot n°02

Je remercie d’avance la gagnante de m’envoyer par mail ou par MP sur Facebook ses coordonnées pour que je puisse lui envoyer le lot😉

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’être tirés au sort cette fois-ci, il vous reste encore 1 lot en jeu jusqu’à ce soir minuit ! Je croise donc les doigts très forts pour vous 🙂

A très bientôt

purplaisirdelire

Publicités

Le sang des dieux et des rois d’Eleanor Herman

21-04-16Auteur : Eleanor Herman
Editeur : Robert Laffont
Collection : R
Pages : 452 pages

Ma note : 14/20

Résumé de l’éditeur :
Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.
Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine.
Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le cœur de Katerina. Même s’il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d’Alexandre.
Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d’Âmes, seuls capables d’infléchir son destin.

Mon avis : 
Le sang des dieux et des rois est le premier tome d’une saga historico-fantasy écrite par Eleanor Herman, apparemment bientôt adaptée en série TV par la Warner Bros. Mais pour moi, ce livre m’a permis de découvrir une nouvelle auteure. Et malgré une jolie écriture mêlant brillamment faits historiques de l’époque antique et éléments fantastiques, je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire, et ce pour différentes raisons.

La première est la multitude de narrateurs présents dans ce tome. Nous suivons non pas 2 ni 3 points de vue, mais 7 au total ! Et là, j’avoue que je n’ai pas franchement apprécié cette dynamique de lecture. Bien qu’il soit intéressant d’avoir plusieurs points de vue, trop c’est trop car j’ai eu l’impression de partir dans tous les sens. Par conséquent, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages, même si avec du recul je les ai trouvés très intéressants chacun à leur manière. Je regrette que l’auteure ne se soit pas plus focalisée sur Alexandre, Katerina ou encore Héphestion. Elle aurait pu essayer d’intégrer un triangle amoureux qui aurait pu donner un peu plus d’intérêt à l’histoire. La romance n’est clairement pas à l’honneur dans ce livre.

Par ailleurs, je ne suis en général pas très friande des longues descriptions de décor ou des introspectives des personnages. Et là, j’ai été servie ! Même si la plume d’Eleanor Herman est très belle, j’aurais aimé être un peu plus dans l’action et les dialogues. Il y a certaines situations qui m’ont paru irréelles, surtout pour des personnages qui sont censés avoir entre 16 et 20 ans : comme le combat de la jeune Cynané avec un seigneur ésarien qu’elle arrive à tuer, ou encore le long voyage de Katerina en Carie qu’elle entreprend seule à 16 ans et sans qu’il ne lui arrive rien ! Je ne sais pas si cela n’a interpellé que moi ou également d’autres lecteurs.

D’un autre côté, tous les férues de mythologie, d’époque antique et de fantastique trouveront certainement leur compte dans ce livre. C’est peut-être l’un des seuls points forts à mon avis ici : la réalité des faits historiques mêlés avec brio au côté fantastique de l’histoire. On sent que l’auteure est calée en histoire antique et qu’elle sait ce qu’elle dit. C’est peut-être ce qui excuse les autres petits défauts du livre.

En attendant, je ne regrette pas de l’avoir lu. Même si j’aurais peut-être aimé avoir une histoire tournée différemment. Si vous aimez le fantastique associant les dieux, la magie et une réalité historique à l’époque de l’adolescence d’Alexandre le Grand, foncez sur ce livre ! Et dites-moi ensuite ce que vous en avez pensé 🙂

A très bientôt …

purplaisirdelire

 

[SALON] Livre Paris 2016

salon-livre-paris-logo

Bonjour, bonjour,

Je suis super contente de partager avec vous une grande première pour moi. Je serai au Salon Livre Paris 2016 le samedi 19 mars ! Mes billets ont été réservés depuis le mois de Janvier, et plus le grand jour approche, plus je me sens toute excitée 🙂 Il me tarde vraiment de monter à Paris le week-end prochain !

Du coup, je voulais faire un point avec vous sur le petit programme que je me suis planifiée. Il y aura tellement de choses à voir et à découvrir durant cette journée que si je ne me fais pas un petit planning, j’ai peur de passer à côté des événements qui m’intéressent. C’est aussi l’occasion pour vous autres, si vous avez l’occasion d’y aller, de connaître un peu mon parcours pour que l’on puisse se croiser. J’aimerais vraiment vous rencontrer et faire votre connaissance « en vrai » !

Bon allez, voici mon petit programme :

De 11h à 13h* :
Dédicaces de Victor Dixen et de CJ Daugherty sur le stand Robert Laffont (G51).
J’aimerais beaucoup me faire dédicacer les premiers tomes de Phobos et de Night School par leurs auteurs.

Phobos, tome 1NightSchool

En même temps de 11h à 12h30* :
Dédicace de Christelle Dabos pour son livre La Passe Miroir sur le stand Gallimard Editions (P65/N65/R65).

LaPasseMiroir

De 13h à 15h :
Dédicace de Cassandra O’Donnel sur le stand Flammarion. Je voudrais profiter de sa venue à Paris pour lui faire dédicacer le premier tome de sa saga pour enfants Malenfer, et parler un peu avec elle de sa série Rebecca Kean (perso, j’adore).

Malenfer

De 14h à 15h* :
Conférence au square Jeunesse : La dystopie, qu’est-ce que c’est ? Intervenants : James Dashner, Clélie Avit et Victor Dixen.

De 14h à 16h :
Dédicace d’Emily Blaine sur le stand Harlequin (J61). Là aussi, je voudrais avoir une dédicace pour son livre Colocs (et rien d’autre).

De 16h à 18h* :
Dédicace de James Dashner pour son nouveau livre Le Jeu du Maître (H51).

Le jeu -3 mars

En même temps de 16h à 17h :
Evénement Booktubers : Rencontre entre booktubers sur le stand Librinova avec ambiance festive et challenge (C51/C53).

De 18h à 20h* :
Dédicace de Sophie Jomain sur le stand Rebelle éditions (V41). Franchement, vu le coup de coeur que j’ai eu pour sa série Felicity Atcok, je voudrais essayer de me faire dédicacer le tome 2 de sa série.

Felicity01

Bon, vu que la journée sera très chargée, j’ai mis un * à côté des événements que je ne voudrais surtout pas louper. Heureusement que le salon finira tard dans la soirée. D’un autre côté, souhaitant m’essayer à la vidéo, je vais tenter de réaliser une vlog de cette journée si particulière à mes yeux et de la partager en suivant avec vous ! Ce sera là aussi une grande première pour moi 🙂

Je ne sais pas encore quels livres personnels je vais prendre à Paris pour les dédicaces, surtout que j’ai lu sur le site officiel du Salon qu’il était interdit d’amener sur place des livres à soi. Dans tous les cas, je reviendrai d’ici là vous dire quels livres j’ai sélectionné.

En attendant, je vous souhaite à tous un très bon week-end et vous retrouve très bientôt pour ma chronique coup de cœur de Red Queen

purplaisirdelire

 

 

 

 

Pourquoi choisir, d’Emily Blaine

7133FAUj5+L._SL1500_

Pourquoi choisir, d’Emily Blaine

Auteur : Emily Blaine
Editeur : Harlequin
Collection : HQN
Pages  : 199 pages

Ma note : 16/20

—-

Résumé :
Rencontrer l’héritier le plus puissant (et le plus canon) de la région en étant déguisée en fée clochette : DONE.
Voir son vieux van agonisant ressuscité par un audacieux brun aux yeux clairs (véritable incarnation du fantasme du bûcheron) : DONE.
Devenir l’organisatrice de la soirée la plus select du coin… mais accepter une proposition un peu limite du commanditaire : DONE.
Trouver l’amour ET choisir entre Costume-Trois-Pièces et Vieux-Jean-Délavé : PAS DONE (du tout).

Mon avis :
Vu la belle découverte que j’ai faîte en lisant « All I want for Christmas » le week-end dernier, j’ai voulu me lancer un petit challenge personnel en réalisant cette semaine un « marathon lecture » spécial Emily Blaine. Le but ? Découvrir si mon intérêt pour sa jolie plume se confirme – ou pas.

Donc voici ma deuxième lecture commencée et déjà terminée. « Pourquoi choisir » part sur un concept un peu différent. Ici, ce sont deux hommes qui se disputent les faveurs de l’héroïne. Et même si l’on se doute très rapidement du dénouement final, l’histoire est vraiment très prenante et sympathique à lire… car c’est du Emily Blaine ! Une fois de plus, les dialogues sont remplis d’humour, de sensibilité mais aussi de sensualité.

L’histoire en elle-même n’est pas très compliquée. Mais le tout forme une comédie romantique super agréable à lire. Il n’y a pas de temps mort et les pages s’enchaînent toutes seules.

Depuis 2 ans, Liz travaille à son compte dans une boite événementielle qu’elle a créé avec sa meilleure amie Joan. Les finances étant au plus bas, elles arrivent à décrocher un contrat chez la famille Banks, la plus riche et la plus influente de leur petite ville. Elle rencontre alors Peter, le fils Banks, qui est très imbu de sa personne et qui veut faire d’elle sa prochaine conquête. Le même jour, elle fait la connaissance d’un nouvel arrivant dans sa ville, Jonathan « dit le bûcheron canadien », et accessoirement le professeur de littérature de la fille de sa meilleure amie. Dès leur rencontre, on ressent une attirance immédiate entre eux-deux. Jonathan la fait vibrer de tout son être mais elle le trouve très – trop – mystérieux. Entre ces 2 prétendants, lequel va-t-elle choisir ? Va-t-elle écouter son cœur ou faire le choix de la raison ?

Franchement, les personnages sont vraiment attachants, et l’on se sent vite proche d’eux. Les dialogues sont piquants, croustillants à souhait par moments, mais aussi remplis de sensualité. Un peu à la Bridget Jones, l’héroïne se retrouve parfois dans des situations vraiment cocasses qui font de cette histoire une jolie petite comédie.

Perso, même si j’ai trouvé cette romance un poil en dessous de All I want for Christmas, j’ai quand même passé un délicieux moment de lecture. Mon intérêt pour Emily Blaine se précise, et il me tarde de lire un autre de ses livres !purplaisirdelire

All I want for Christmas d’Emily Blaine

couv43593615Auteur : Emily Blaine
Editeur : Harlequin
Collection : &H
Pages : 308 pages

Ma note : 18/20

—-

Résumé :
Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël. Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien. Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée…

Mon avis :
Je suis super ravie d’avoir lu ce livre en lecture commune avec ma Cha du blog The World of TinkerCha. J’apprécie beaucoup de faire des lectures communes avec elle, et j’espère qu’on s’en programmera d’autres rapidement ! Si vous voulez voir son avis, va falloir attendre un petit peu car elle est toute malade la pauvrette en ce moment ! Je lui souhaite vite d’être à nouveau sur pied !!

Bref, pour en revenir à cette chronique, c’est tout à fait le genre de livre que j’avais besoin de lire en ce moment : une jolie comédie romantique dans l’esprit de Noël pour se préparer dans la bonne humeur aux prochaines festivités de fin d’année. Outre le fait que j’ai complètement craqué sur la couverture pailletée « so girly » le jour où j’ai acheté mon livre, j’ai également découvert une auteure avec une plume extraordinaire. Un peu à la manière de Colleen Hoover, Emily Blaine a su faire d’une simple histoire une romance prenante et touchante.

Dans tous les cas, ne vous fiez pas au résumé placé au dos de la 4ème de couverture qui n’est pas tout à fait exacte. Certes, Emma adore écouter du Sinatra, mais le reste diffère légèrement. A bientôt 30 ans et à l’approche des fêtes de Noël, cette jeune femme est parfaitement satisfaite de sa vie actuelle. Elle a un groupe d’amis qui représente pour elle une seconde famille, un job très intéressant dans un cabinet d’architecte, et surtout un meilleur ami sur qui compter et qui possède un 6ème sens pour la déchiffrer. Mais le jour où celui-ci change de comportement envers elle, c’est toute sa « stabilité » qui est remise en cause. Car elle n’avait jamais envisagé de voir les choses autrement avec lui !

Bien qu’on se doute dès le départ du couple Emma/Yann, j’ai adoré découvrir leur histoire d’amour naissante (même si cela fait 10 ans qu’ils se connaissent, depuis la fac en réalité). Je les ai trouvé attachants, même si je me suis sans cesse posée des questions sur l’amitié « possible ou non » entre un homme et une femme. Peut-on vraiment avoir « un(e) meilleur(e) ami(e) » sans qu’il y ai, d’un côté ou de l’autre, des sentiments plus importants cachés en dessous ? Dans tous les cas, Emily Blaine s’est servie de ce sujet pour en écrire une belle histoire. Et à vrai dire, le résultat est carrément satisfaisant. 

J’ai aussi beaucoup apprécié les autres membres du groupe d’amis. Les liens qui les unissent sont très forts, à tel point qu’il est même difficile pour chacun d’eux de garder ses petits secrets. Et c’est dans ce groupe qu’Emma et Yann vont évoluer, même si tous les autres se doutaient depuis longtemps qu’il y avait (ou qu’il y a) quelque chose de « plus » entre eux deux : un lien unique qui les unit depuis le début.

D’ailleurs, l’épilogue avec le point de vue de Yann sur sa relation avec Emma boucle très bien le livre. Un grand merci à Emily Blaine d’avoir su si bien finir son histoire !

Bref, vous l’aurez compris, cette lecture m’a fait un bien fou, et j’ai passé un super bon moment en compagnie de tous ces personnages. Pour tous les fans de la série « Friends », vous retrouverez dans ce livre les mêmes liens d’amitié, d’amour et d’humour qui peuvent lier tout un groupe d’amis. N’hésitez pas à lire « All I want for Christmas » car vous ne serez pas déçus !

purplaisirdelire