De ronces et d’écume, de Danielle Guisiano

couv31040772Auteure : Danielle Guisiano
Editeur : Rebelle 
Pages : 248 pages

Ma note : 14/20

Résumé de l’éditeur :
Après un séjour de plusieurs années dans un pensionnat en Angleterre, Évy retrouve avec bonheur sa terre d’Irlande, la tête emplie de rêves d’indépendance et de liberté.
Mais le sort en a décidé autrement.
Au lendemain d’un bal masqué, le réveil est plus que surprenant.
Ce qu’elle considère comme pure mascarade se révèle être un vrai serment de mariage. La voilà désormais unie au sulfureux et inaccessible baron de Kerry.
Et si le lien le plus indéfectible n’était pas celui contracté devant Dieu ?

Mon avis :
C’est dans le cadre de mon challenge « Je vide ma PAL numérique » que j’ai lu ce livre. Je l’avais acheté l’été dernier lors de promos sur les ebooks de la maison d’édition Rebelle car le résumé m’intriguait. De ronces et d’écume est une romance historique dans la digne lignée de ce genre littéraire.

De manière générale, nous avons là une romance agréable à lire, qui démarre sur un quiproquo entre nos deux héros. Mais alors que l’histoire avance doucement mais sûrement, de nombreux non-dits et malentendus viennent alourdir le rythme. Parfois, j’ai trouvé que l’auteure en faisait trop, et j’aurais bien secoué l’héroïne à plusieurs reprises si j’avais pu. Pour moi, c’est un peu là que le bât blesse. Malgré des personnages intéressants (principaux comme secondaires), j’ai eu un peu de mal à m’attacher à eux et à les comprendre, surtout Evy. Et idem, je n’ai pas bien compris le retournement de situation concernant sa cousine Emmy.

Malgré tout, l’écriture est belle et le langage soutenu m’a ravi du début à la fin du livre. J’ai trouvé qu’il convenait parfaitement à ce genre, même si parfois le vocabulaire employé est un peu poussé à l’extrême. L’histoire est ponctuée de nombreux rebondissements et d’actions. Cependant, j’ai trouvé la dernière partie inutile, traînant en longueur. Comme si l’auteure ne savait pas quelle fin donner à son histoire, ou hésiter d’en faire plus (ou trop). Bref, l’auteure nous donne tout de même un final digne de ce nom et qui conclut très bien ce livre. Une chose est sûre, c’est qu’on ne s’ennuie pas une minute. Les pages se tournent toutes seules et l’intrigue principale – parce qu’il y en a bien une – est très bien menée.

Pour conclure, je dirai que, sans être exceptionnelle, cette lecture m’a fait passé un bon moment et m’a tenu en haleine du début à la fin. Même si quelques lourdeurs sont présentes dans le texte, l’histoire tient la route jusqu’au dénouement final. D’ailleurs, je n’ai pas eu de réelle surprise mais un intérêt plutôt bien comblé. Amatrice du genre, vous passerez tout de même un bon moment en compagnie d’Evy et d’Adam.

purplaisirdelire

Publicités

4 réflexions sur “De ronces et d’écume, de Danielle Guisiano

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #8 | Pur Plaisir de Lire

  2. Pingback: [BILAN] Challenge « Je vide ma PAL numérique  | «Pur Plaisir de Lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s