Driven, saison 1 de K. Bromberg

Driven, tome 1 de K. Bromberg

Driven, tome 1 de K. Bromberg

Auteur : K. Bromberg
Editeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Pages : 451 pages

Ma note : 14/20

—-

Résumé :

Dans un monde où les femmes disponibles ne manquent pas, je dois représenter un défi pour Colton Donavan. Un homme arrogant et terriblement séduisant, du genre à obtenir exactement ce qu’il désire dans tous les domaines. Un boy téméraire, constamment sur le fil du rasoir, à la frontière entre perte de contrôle et sortie de piste.

JE FAIS EXCEPTION A LA REGLE

Colton a fait irruption dans ma vie comme une tornade, sapant mon self-contrôle au-delà des limites, et franchissant sans le vouloir la barrière de protection qui entoure mon cœur convalescent. Il ébranle le monde structuré et prévisible que j’ai reconstruit avec tant de soin.

Je ne peux lui donner ce qu’il veut, pas plus qu’il ne peut me donner ce dont j’ai besoin. Mais après avoir entrevu, sous son vernis raffiné, les lourds secrets d’une âme meurtrie, ai-je vraiment le choix de me détourner ?

Sexuellement, notre alchimie est indéniable. Individuellement, notre besoin respectif de ne jamais lâcher prise est irréfutable. Mais lorsque nos univers entreront en collision, cette alchimie suffira-t-elle à nous rapprocher ou bien les secrets que nous taisons et le clash de nos deux volontés nous conduiront-ils inexorablement vers la séparation ?

Mon avis :

Je voulais tout d’abord vous dire que j’ai eu l’immense joie de lire ce livre en lecture commune avec ma Cha du blog The World of Tinkercha. J’ai adoré les échanges mails que nous avons eu ensemble, même si nous n’avons pas eu tout à fait le même ressenti sur ce livre 🙂 Donc voici mon avis, et n’hésitez pas à aller consulter le sien sur son blog !

Driven, saison 1 est le premier tome d’une nouvelle trilogie publiée chez Hugo New Romance. J’étais particulièrement impatiente de le lire sachant les retours assez élogieux à son sujet. Mais au bout du compte, je suis ressortie de cette lecture complètement frustrée, et je vais vous expliquer pourquoi.

A la base, nous avons là une histoire qui a beaucoup de potentiel : des personnages intéressants, un univers nouveau et assez peu exploité dans la romance, à savoir la course automobile, et une intrigue qui accroche le lecteur. Mais au fur et à mesure que je tournais les pages, j’ai eu l’impression de ne lire que des scènes érotiques entre les deux héros, au détriment de tout le reste qui fait pourtant l’originalité du livre. J’ai trouvé cela très dommage. Je ne suis pas contre un peu d’érotisme dans une histoire (bien au contraire) mais trop c’est trop !

Colton Donavan et Rylee Thomas sont pourtant des personnages touchants, avec des blessures propres provenant de leur passé respectif. On les sent irrémédiablement attirés l’un par l’autre, et pourtant, ils ne cessent de se rejeter en permanence. Le coup du « je t’aime, moi non plus » est franchement lourd, d’autant plus qu’on ne tourne qu’autour des ressentis de Rylee. Là aussi, j’aurais bien aimé avoir le point de vue de Colton sur la situation : comprendre les sentiments qui l’animent et l’intérêt qu’il éprouve pour l’héroïne. C’est un personnage complexe qui aurait mérité d’être beaucoup mieux dévoilé !

Pourtant, il y a beaucoup de bonnes choses dans ce tome. Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé l’univers professionnel dans lequel évolue Rylee. Travaillant moi-même dans le secteur médico-social, je me suis retrouvée dans son quotidien et sa passion pour son métier et les enfants. Les secrets concernant son passé avec Max sont dévoilés tout doucement, mais quelques mystères demeurent. De l’autre côté, nous avons ce beau, ténébreux et séduisant Colton Donavan ! Aie, aie aie les filles … quel homme ! Son personnage colle bien à celui de grand pilote de F1. Mais c’est surtout sa volonté de séduire Rylee qui m’a touchée, ainsi que les blessures qu’il cache au fond de lui. Même si à la fin du livre, je l’aurais giflé à la place de l’héroïne !

Bref, le mystère Colton demeure entier, et c’est pourquoi je suis impatiente malgré tout de lire la suite. Mais tout comme la saga After, j’espère ne pas me lasser du petit jeu « un coup oui, un coup non » entre les deux personnages principaux ! J’espère les voir évoluer positivement et s’accorder petit à petit la confiance qu’ils méritent.

purplaisirdelire

Publicités

4 réflexions sur “Driven, saison 1 de K. Bromberg

  1. Pingback: BOOK HAUL #5 {Octobre 2015} | Pur Plaisir de Lire

  2. Pingback: Driven, saison 2 Fueled de K. Bromberg | Pur Plaisir de Lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s