La dernière larme de Fatou Ndong

La dernière larme de Fatou Ndong

La dernière larme de Fatou Ndong

Auteur : Fatou Ndong
Editeur : Editions Valentina
Pages : 224 pages (existe en Ebook)

Ma note  : 13/20

—-

Résumé :
Ces êtres étranges nous ressemblent. Leurs différences ? Ils ont le sang froid, vivent la nuit et se nourrissent de sang humain.
Ce sont des vampires… et ils vivent au nez et à la barbe des Hommes depuis la nuit des temps, dans l’attente de pouvoir sortir de l’ombre.
Selon la légende, le sacrifice des quatre enfants de la prophétie permettra le retour de la reine Adonia. Trois sont déjà morts. Kali est la dernière encore en vie.
Mais la jeune femme ignore tout de ce monde là. Pourtant, une étrange marque en forme de larme est lovée sur sa poitrine.
Le maître de l’Odyssée, chef des vampires, envoie Ethan pour retrouver le dernier enfant de la prophétie afin de le sacrifier.
Et si tout ne se déroulait pas comme prévu ?

Mon avis :
Je tiens tout d’abord à remercier sincèrement Livraddict et les éditions Valentina (ainsi que l’auteure) pour ce partenariat qui m’a permis de découvrir une nouvelle plume et un nouveau roman.

livraddict_logo_newpValentina

De quoi parle le livre ?

Kali est une jeune étudiante américaine en architecture qui passe son temps libre à donner des cours de dessin à des enfants pour financer ses études. Sa vie tranquille est brutalement mise sens dessus-dessous à la suite d’une violente agression de vampires à la sortie d’une soirée entre amis. Elle fait alors la connaissance d’Ethan qui la sauve in extremis de ces monstres et découvre un univers qu’elle ne soupçonnait pas quelques heures plus tôt ! Immédiatement, et malgré le danger, elle se sent attirée par cet homme séduisant au sang-froid qui lui fait ressentir des émotions inconnues à ce jour. Mais pourquoi la marque en forme de larme qu’elle porte au-dessus de sa poitrine la fait soudainement souffrir ? Pourquoi le soleil devient chaque jour de plus en plus rouge ? Pourquoi est-elle en danger face à ces vampires qui veulent la tuer ? Kali va enfin découvrir son destin !

Ce que j’en pense :

Ici, l’auteure renouvelle le genre de la Bit-Lit en mêlant histoire de vampires et légendes indiennes. C’est d’ailleurs cette originalité qui est le gros point fort de ce livre. On sent bien que Fatou Ndong a réalisé un gros travail de recherche pour mettre en forme cet univers bien particulier. La prophétie prend du sens au fil des pages, et on se laisse vite emporté par l’histoire et ses rebondissements.

D’un autre côté, la romance entre les deux personnages principaux est vraiment très présente. J’ai parfois regretté qu’elle prenne d’ailleurs autant de place par rapport à l’intrigue générale. Kali est une jeune femme douce et sensible. Mais j’ai eu du mal à supporter ses nombreuses introspections au sujet de son amour pour Ethan, surtout qu’au début du livre ce sentiment n’a pas l’air d’être partagé par le héros. De son côté, Ethan cache bien son jeu, mais là aussi j’ai eu du mal à me sentir vraiment proche de ce personnage. J’ai trouvé qu’il manquait entre eux-deux la petite étincelle magique.

Certaines similitudes avec d’autres livres m’ont aussi un peu dérangé. Comme par exemple la marque de Kali qui lui brûle la peau dès lors que le danger approche (Harry Potter sort de ce corps !!), ou encore le fait qu’Ethan voit ce que voit Kali depuis qu’il lui a touché sa marque (Ethan serait-il le cousin de Voldemort ?), bref … je ne vais pas tout vous dévoiler, mais voilà les exemples qui m’ont le plus marqué.

Cependant, la plume de Fatou Ndong reste fluide tout le long, et j’avoue que les dernières pages du livre sont devenues très intenses, et que la fin m’a laissée dubitative. Va-t-il y avoir une suite ? Car c’est vraiment pas cool de nous laisser sur une fin comme celle-là !

Pour conclure, je dirai que c’est une histoire qui se lit très vite, un mélange entre romance, vampires et légendes amérindiennes. Si vous souhaitez vous vider la tête rapidement et lire un peu de Bit-Lit, n’hésitez pas avec ce livre. Même si le texte a parfois des airs de déjà-vu, on passe malgré tout un bon petit moment.

purplaisirdelire

Publicités

2 réflexions sur “La dernière larme de Fatou Ndong

  1. Pingback: BOOK HAUL #5 {Octobre 2015} | Pur Plaisir de Lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s